Actualités

PARTICIPATION CITOYENNE

Posté le 17 avril 2018

  Protocole « Participation Citoyenne »

Si vous n'avez pu assister à la réunion d'information qui s'est déroulé le vendredi 6 avril 2018 et que vous êtes intéressés pour devenir référent, merci de vous faire connaitre auprès du secrétariat de  Mairie. 

Afin d’apporter une action complémentaire et de de proximité aux services de la Gendarmerie Nationale dans leur lutte contre les phénomènes de délinquance et d’incivilité, il a été proposé en partenariat avec la Brigade territoriale de Gendarmerie de BAS-en-BASSET de mettre en place sur la commune le dispositif « Participation Citoyenne ».

S’appuyant sur un protocole adapté aux contingences locales ce dispositif poursuit deux objectifs :

- Développer l’engagement des habitants d’un quartier pour créer des réflexes élémentaires de prévention et de signalement permettant des interventions mieux ciblées des forces de l’ordre,

- Favoriser des solidarités de voisinage et renforcer le lien social.

Sans remettre en cause ni l’action des forces de l’ordre, ni les pouvoirs de police administrative que le Maire détient en application de l’article L2211-1 du Code Général des Collectivités Territoriales, il s’agit de s’appuyer sur un réseau de solidarités de proximité constitué d’une chaîne de vigilance structurée autour d’habitants d’un même quartier, d’un même lotissement ou d’une même zone pavillonnaire.

Véritable outil de la prévention de proximité, ce dispositif s’appuie sur les citoyens manifestant leur esprit de responsabilité en étant attentif aux faits inhabituels et à leur propre sécurité. Ainsi, dès qu’ils ont connaissance d’un fait suspect, ils alertent les forces de l’ordre et la police rurale de tout évènement suspect ou de tout fait de nature à troubler la sécurité des personnes et biens dont ils seraient témoins. Il est précisé que l’organisation de patrouilles, de contrôles de secteur ou d’intervention est formellement exclue et interdite. Le dispositif « participation citoyenne » devrait contribuer à renforcer les solidarités de voisinage.

  Considérant que ce dispositif a déjà fait ses preuves et a permis d’améliorer la qualité de vie, la quiétude, de renforcer la cohésion des habitants d’un même quartier et de permettre un véritable échange entre les services de la gendarmerie nationale, de la police rurale et les référents, il a été décidé par la Municipalité de signer le Protocole « Participation Citoyenne ».