Actualités

Visite de l'Université Mount Saint Mary’s

Posté le 26 juillet 2019

Les liens tissés par Lafayette entre la Haute-Loire et les Etats Unis sont bien connus.

On connaît moins, en revanche, ceux qui existent entre la Haute-Loire et de nombreux pays, liens initiés par la bassoise Jeanne FONTBONNE.

La Mairie de BAS-en-BASSET lui avait déjà rendu hommage en baptisant de son nom la rue des Sœurs, devenue rue J. FONTBONNE.

 Née à BAS-en-BASSET en 1813, M.A. FONTBONNE fonde et devient la première  des « Sisters of Saint Joseph of Toronto », suite à l’appel de l’Evêque de Saint-Louis, au Missouri, en 1836.

La Communauté des Sœurs de Saint-Joseph a essaimé à travers le monde, porteuse de valeurs chrétiennes et humanistes, où l’éducation des filles figure toujours au premier plan.

La municipalité a accueilli avec joie, fin juin,  Ann Mac ELANEY-JOHNSON, Présidente de l’Université Catholique Mount Saint Mary’s à LOS ANGELES,  son Adjointe, Stéphanie CUBBA, Déborah MARTINS responsable financière, Tom BLUMENTHAL, Président du Conseil d’administration de l’Université, Sœur Eluiza de Andrade et sa collègue Olga Bonfiglio, des sœurs françaises et américaines, des professeurs et amis de l’Université.

Cette université a récemment fait l’acquisition de la maison natale de Sœur FONTBONNE, située au N° 5 de la rue du Marais, à BAS-en-BASSET.

Depuis des années, des Pèlerins venus des 4 coins du monde s’arrêtent pour se recueillir devant cette maison, en allant découvrir LE PUY en Velay.

Nous partageons la joie de ce retour aux sources, exprimé avec une belle émotion par la Présidente de l’Université Mount Saint Mary’s, lors de l’accueil en Mairie du groupe de Pèlerins américains, le 26 Juin dernier.

Au cours de cet échange, Jean-Yves CHAPELON nous a présenté l’arbre généalogique de sa famille, sur lequel apparaît Sœur FONTBONNE.

Merci à Ann Mac ELANEY-JOHNSON, à Stéphanie CUBBA, à Mère Catherine BARANGE, supérieure Générale des Sœurs de Saint-Joseph de Lyon,  Sœur Line RIOUX du Centre International des Sœurs de Saint-Joseph du Puy, de perpétuer ainsi la mémoire de sœur FONTBONNE, au travers de ce lieu mémorial, permettant aussi aux habitants de BAS-en-BASSET de découvrir davantage l’œuvre de cette jeune bassoise à travers le monde.              

CFC