Démarches administratives

Travailler en Europe

Vous avez le droit de travailler dans un autre pays de l'Espace économique européen (EEE), y compris dans le secteur public. Toutefois, si votre profession est réglementée, vous pouvez avoir besoin d'y faire reconnaître au préalable vos qualifications professionnelles. Les conditions sont différentes selon la profession et la durée du séjour.

Attention

Attention

depuis le

  • Brexit
  • , le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne, ni de l'Espace Économique Européen (EEE).

    Activité temporaire dans le pays d'accueil

    En tant que Français, vous n'avez pas besoin d'un permis de travail pour exercer une activité professionnelle dans l'Union européenne.

    Toutefois, si vous souhaitez exercer dans le pays d'accueil une profession réglementée de manière temporaire, vous devez présenter une déclaration écrite préalable.

    Si la profession est reconnue par la

  • carte professionnelle européenne (EPC)
  • , elle peut bénéficier d'une procédure allégée. Par exemple, agent immobilier, guide de montagne, infirmier, kinésithérapeute, pharmacien...

    Si votre profession comporte un risque en matière de santé ou de sécurité publique, votre qualification peut être contrôlée.

    Vérifiez si vous devez demander une reconnaissance de vos qualifications professionnelles et quel type de demande vous devez soumettre.

  • Travailler en Europe : savoir s'il faut demander une reconnaissance de vos qualifications professionnelles - Téléservice
  • Pour connaître les formalités à respecter dans le pays européen concerné, renseignez-vous auprès du point de contact compétent sur place.

    Contact en Europe sur la reconnaissance des qualifications professionnelles

    Pour toutes questions sur vos démarches pour travailler dans un pays de l'UE, contactez Europe Direct :

    Europe Direct

    Si vous exercez une profession libérale, vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l'Union des professions libérales.

    Union nationale des professions libérales (UNAPL)

    Activité stable dans le pays d'accueil

    En tant que Français, vous n'avez pas besoin d'un permis de travail pour travailler dans l'Union européenne.

    Toutefois, si vous souhaitez exercer dans le pays d'accueil une profession réglementée pendant une longue période, vous devez obtenir la reconnaissance de vos qualifications professionnelles.

    Selon votre profession, la reconnaissance est automatique ou soumise à examen.

    Si la profession est reconnue par la

  • carte professionnelle européenne (EPC),
  • elle peut bénéficier d'une procédure allégée. Par exemple, agent immobilier, guide de montagne, infirmier, kinésithérapeute, pharmacien).

    Des règles spécifiques s'appliquent à la reconnaissance des qualifications professionnelles dans certains secteurs. Par exemple, avocat, contrôleur aérien, pilote...

    Vérifiez si vous devez demander une reconnaissance de vos qualifications professionnelles et quel type de demande vous devez soumettre.

  • Travailler en Europe : savoir s'il faut demander une reconnaissance de vos qualifications professionnelles - Téléservice
  • Pour connaître les formalités à respecter dans le pays européen concerné, renseignez-vous auprès du point de contact compétent sur place.

    Contact en Europe sur la reconnaissance des qualifications professionnelles

    Pour toutes questions sur vos démarches pour travailler dans un pays de l'UE, contactez Europe Direct :

    Europe Direct

    Si vous exercez une profession libérale, vous pouvez aussi vous renseigner auprès de l'Union des professions libérales.

    Union nationale des professions libérales (UNAPL)